Chapelle Saint-Cyriaque


l’Église Saint-Cyriaque, dans la commune de Giroussens

Au début de la christianisation, de nombreuses villas gallo-romaines avaient des succursales, en particulier dans les plaines.

Les Romains s’étaient emparés des terres les plus faciles à cultiver, notamment dans les vallées du Tarn, de l’Agout et du Dadou.

La frontière du royaume Wisigoth passait par le confluent du Dadou et de l’Agout.

Sur la rive droite de l’Agout se succèdent des hameaux : La Ramière, Le Pépil, Saint-Cyriaque-lès-Martels et Salles.

La chapelle Saint-Cyriaque a été construite entre les IIIème et IVème siècles.

À cette époque, la religion chrétienne était fréquemment prêchée par des prédicateurs itinérants, sous le patronnage de martyrs d’Orient, tels saint Cyriaque, saint Eugène, saint Ambroise et sainte Ségolène.

Les chapelles oratoires et les hameaux gallo-romains se côtoient à une distance maximale de deux ou trois kilomètres car il fallait que les personnes ne mettent pas plus d’une heure pour se rendre à l’église.

Cette chapelle a certainement été détruite soit par les guerres de religion soit par des routiers ou autres malfaisants.

On trouve mention de l’église Saint-Cyriaque dans des archives paroissiales de 1905 en tant que “chapelle de Giroussens, bâtie au XVIIème siècle par Noble Jehan de Lagrillère et restaurée en 1902 par des dons volontaires. Ce gentilhomme a donné aussi deux parcelles, l’une où se trouve le cimetière et l’autre cultivable à côté.”

L’église actuelle est bâtie en pierre de grès gris et en brique cuite. Les pierres ont dû être extraites tout près, car il y a de nombreux affleurements le long des berges du Dadou et de l’Agout. Un gisement est encore visible à gauche, en descendant la côte de Giroussens vers Saint-Lieux-lès-Lavaur.

Saint-Cyriaque a été une paroisse rattachée à Giroussens.

Actuellement une messe y est célébrée à la Toussaint et des personnes des alentours sont encore inhumées dans son cimetière.


Texte rédigé en 2010 par Marie-Claire Rossignol, aidée de M. l’abbé Claude Cugnasse et de Hubert de Mancier


> La chapelle Saint-Cyriaque par l’association Patrimoine Giroussens


> Cadrans solaires du Tarn


Les commentaires sont fermés.