Les offrandes

Le grand moment d’offrande de la messe est celui où Jésus Christ lui-même s’offre à Dieu son Père et nous offre avec Lui.
Le Pain et le Vin, qui seront consacrés Corps et Sang de Jésus, sont les symboles les plus importants de l’offrande suprême qu’Il nous a faite et qu’Il continue de faire pour tous chaque jour.


La quête

Au début de la liturgie de l’eucharistie, des dons ou offrandes sont apportés à l’autel par les fidèles.
Même s’ils n’apportent plus comme autrefois du pain et du vin de chez eux, ce rite garde sa valeur et sa signification spirituelle.
Ainsi, de l’argent au profit de l’Église et de ses missions, notamment pour les pauvres, est déposé à côté de la table eucharistique.
Pour nous préparer à la Prière eucharistique le prêtre nous invite à prier avec toutes ces offrandes.

À travers ces dons d’argent proposés lors de chaque célébration eucharistique, les fidèles et les participants à la messe peuvent aider la paroisse à assumer ses charges (charges et entretiens courants des édifices qui ne sont pas à la charge de la commune, fonctionnement, frais de déplacements, …)


Offrande de messe

Une autre façon d’aider l’Église consiste à offrir des intentions de prière, communément appelées “intentions de messe” :

Lors de la liturgie eucharistique, le prêtre prie et invite les fidèles à prier pour une personne, un couple, une famille, … vivants ou décédés, ou bien une action.
C’est une autre forme de don, très belle, qui invite la communauté paroissiale à aider telle ou telle personne ou tel événement par la prière.
Merci d’adresser ces intentions au secrétariat ou de les remettre aux religieux de la paroisse dans les jours ou les semaines qui précèdent la célébration.
Les dons pour ces intentions participent à la vie matérielle des prêtres.

Lire sur ce sujet “La prière d’intercession, une forme de soin des autres

Exemple d’intentions de prière : lors des messes du 28 juin 2020


Le denier de l’Église

Enfin, l’Église ne vivant que de dons (aucune subvention ni de l’État ni du Vatican) et 180 personnes étant salariées du diocèse d’Albi, elle compte sur la générosité pour faire face à ses besoins et accomplir sa mission d’évangélisation, notamment pour les nouvelles générations, célébrer des sacrements, …

Le denier de l’Église, appelé autrefois “denier du culte”, est une offrande importante, qui permet aussi à l’Église de rémunérer les personnes engagées à son service et de financer leurs formations.
C’est une offrande que les fidèles sont invités à donner à l’Église une fois par an.
C’est une contribution annuelle volontaire par laquelle tout baptisé manifeste son appartenance à l’Église catholique et son souci qu’elle continue sa mission.


> Détails, montants indicatifs et autres formes de dons

Les commentaires sont fermés.